Le miracle des grenouilles

Auteur : Ariane Boumendil

Metteur en scène : Ariane Boumendil

Collaboration artistique : Constance Carrelet

Avec : Pascale Oudot, Ludivine de Chastenet, Constance Carrelet ou Ariane Boumendil

 

Trois sœurs se retrouvent un soir dans la maison de leur mère très malade, délirante, qui ne quitte plus son lit. C’est la plus jeune, qui, vivant là, s’occupe d’elle. De quoi peut-on discuter quand sa mère meure un étage au-dessus ? Comment parler de l’essentiel quand tout est matière à conflit ? Après un dîner très arrosé, la découverte dans la maison d’un livre sur la vie des saints fera prendre à la soirée un tournant inattendu…

dates et horaires : lundi 23/05 à 21h15, jeudi 26/05 à 22h00, lundi 30/05 à 19h00, jeudi 02/06 à 19h45, lundi 06/06 à 20h30, jeudi 09/06 à 19h45.

 

Bio du metteur en scène:

Après une thèse de biomathématiques, Ariane se forme comme comédienne à l’école Jean Périmony et puis intègre le master de mise en scène et dramaturgie de l’Université Paris-Ouest Nanterre. Elle travaille comme comédienne, collaboratrice artistique et co-dirige la compagnie Les Vagues Tranquilles avec Zhuoer Zhu et Pascale Oudot.

 

Note d’intention

L’amour filial résiste-t-il à la maladie ? La bienveillance, l’amour de soeurs peut-il résister à la maladie d’une mère ? C’est quoi le courage ? Faut il se sacrifier pour ses parents ? Et ce qui semble être un sacrifice ne peut-il pas être un refuge ? Comment communiquer quand le poids des responsabilités et la culpabilité nous oppressent ? La pièce traite des petites et grandes querelles de trois soeurs autour de la mort d’une mère, des non-dits, de la violence contenue jusqu’alors qui se libère à l’approche du dénouement. La plus jeune qui s’occupe de sa mère seule depuis longtemps déjà insiste pour que ses deux sœurs montent voir la mère à l’étage, celles-ci refusent ou n’y parviennent pas. L’ainée et la cadette ont décidé de vendre la maison, mais elles ne parviennent pas à l’annoncer à la plus jeune. La communication entre les sœurs semble impossible, les reproches fusent de toutes parts. C’est un drame mais parce que ces situations sont souvent pathétiques et absurdes nous prenons le parti de nous en amuser pour finalement peut-être mieux les regarder ?