La machine de Turing

Auteur : Benoit Solès
Metteur en scène : Tristan Petitgirard assisté d’Anne Plantey
Projection vidéo : Tristan Petitgirard
Avec : Benoit Solès, Amaury de Crayencour

RÉSUMÉ

Alan Turing est mathématicien anglais, bègue et qui se promenait souvent en pyjama. Il a joué un rôle déterminant qui permit aux Alliés d’abréger la seconde guerre mondiale. Et ce faisant, il inventait l’ordinateur. Mais il fut condamné pour homosexualité et se suicide à 41 ans en croquant une pomme empoisonnée, en hommage à Blanche-Neige. Entre Histoire, science, espionnage et sacrifice, le destin hors normes d’un homme qui a changé le monde !

NOTE D’INTENTION

Qui était Alan Turing ? Avant d’être un homme dont les travaux ont bouleversé le XXème siècle, il était avant tout un être incompris et différent. En s’intéressant à son parcours, on comprend mieux pourquoi « les chiffres étaient son seul refuge » et à travers l’homme, on côtoie son génie. Turing est à proprement parler un anti-héros. Avec ce paradoxe d’avoir sauvé des millions de vie en cassant le code de l’Enigma pendant la guerre et de n’avoir eu le droit d’en parler à personne. Comme pour son orientation sexuelle, difficile à vivre dans cette Angleterre des années 50, où l’homosexualité était encore punie par la loi. Toute sa vie Turing a souffert de l’intolérance. Jusqu’à choisir de s’en libérer. La pièce m’a aussi beaucoup séduite par sa construction. Il y a là une écriture sensible, moderne et qui maintient en permanence la tension dramatique. Chaque jour et à ce moment même où j’écris ces quelques lignes sur mon ordinateur, les travaux d’Alan Turing nous accompagnent. Que nous le voulions ou non, le sachions ou non, il est présent dans nos vies. Tristan Petitgirard

DATES/HORAIRES :

1/06 à 22h – 5/06 à 21h15 – 8/06 à 19h45

Télécharger les biographies